tournage sur bois

TOURNAGE SUR BOIS

Classé sous page d'acceuil — roger @

TOURNAGE SUR BOIS dans page d'acceuil ty3cqwkt-248e4c

                 lllllllllllll

 

bon-feu-258f294 dans page d'acceuil

20-juin-2010-039-252e05c

mézzanine cintrée surplombant une très belle

 cheminée

(réalisé par l’entreprise Deudé à Ploneïs)

 

 

 

Bonjour, ici c’est simple, modeste, je vais essayer de vous faire connaitre un métier dont  vous ne connaissez, peut-être,  même pas l’existence.

C’est un métier manuel qui consiste a transformer le bois pour lui donner des formes diverses pour enjoliver votre maison, cela va de votre escalier à vos meubles ou autres objets de décoration. Je vous parles du tournage sur bois…. Et je vais vous montrer ici plusieurs réalisations dans divers domaines.

Merci de votre passage et bonne visite a tous.

                              bonjour006.jpg   

 

 

l’histoire du tournage sur bois:

Son origine remonte aux environs de 1 300 avant J.-C. en Égypte, où les Égyptiens ont inventé un tour actionné par deux personnes. Une personne faisait tourner le bois à l’aide d’une corde et la seconde utilisait un outil pour usiner le bois.

Les Romains avaient une conception semblable à celle des Égyptiens, qu’ils ont perfectionnée par l’ajout d’un arc, dont la corde permettait d’entraîner en rotation la pièce à réaliser.

Au Moyen Âge, une pédale a remplacé la mise en rotation manuelle, libérant ainsi les deux mains de l’artisan.

Lors de la révolution industrielle le tour a été motorisé, permettant aux objets d’être réalisés plus rapidement. Le moteur électrique a permis également d’augmenter les vitesses de rotation, améliorant ainsi notablement la qualité des pièces. Aujourd’hui le tournage sur bois industriel est réalisé par des machines à commandes numériques, permettant la répétitivité et les gains de productivité demandés par la production de pièces en quantité.

Ceci étant, il existe toujours une activité artisanale utilisant des tours conventionnels ; activité partagée également par de nombreux amateurs.

                                                screenhunter_02-f....03-crop-252f531

 Technique de tournage

Le tour est une machine relativement simple : un moteur et un axe. Tout les accessoires que l’on peut rajouter sont différents selon la production.

tourabois.jpg

 

Principe du tournage à la main :

Une pièce de bois carrée ou déjà sciée en rond est fixée sur le tour à l’aide d’un mandrin ou entre pointes. Il existe d’autres moyens de fixation, mais les deux précédents sont les plus répandus. Cette pièce tourne à une vitesse en rapport avec son diamètre. Elle peut varier de l’ordre de 300 à 3000 tours/min.

La technique consiste a couper ou racler le bois pour lui donner la forme souhaitée. Plus on travaille proprement avec les outils moins on devra poncer. C’est plus agréable les copeaux que la poussière !

Le tournage peut être divisé en 3 phases : L’affutage, le tournage proprement dit et la finition. La garantie du succès est due à l’association de ces trois phases et du temps que l’on y consacre. Bien évidemment, la partie la plus intéressante est celle qui consiste à donner la forme de la pièce, tout en faisant des copeaux. Mais sans outils bien affûtés il est impossible de bien travailler le bois. Après que la forme soit créée, il faut choisir la finition idéale qui embellira et protégera la pièce au fil du temps.

Il n’est pas évident d’expliquer toutes les étapes du tournage par écrit. C’est pour cela que j’ai choisi un système de démonstration avec vidéos que vous trouverez dans les diverses pages et qui évolueront avec le blog.

Outils de tournage :

Les outils de tournage sont principalement réalisés en acier, soit en acier dits « au carbone », soit en acier rapide (HSS). Les aciers au carbone ont généralement une meilleure qualité de coupe, mais ils nécessitent un affûtage beaucoup plus fréquent que ceux réalisés en acier rapide. Sachant que la qualité de l’affûtage est primordiale dans la réalisation des pièces tournées, les aciers rapides sont les plus couramment employés.

Suivant le sens de fibrage du bois et le sens de l’usinage, différents outils peuvent être utilisés.

erable24.jpg

                                                                                                                                           «  Atelier  » de tournage à Madagascar.

 

 

Les principaux outils employés sont :

file541.jpg

                                        

 

leboisart |
Liliane Caumont News |
Aquarelles |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | entre17et16
| miss world of dream
| "NaHel a de la peinture ple...